Le 23 Oct 2007 à 18:44 GMT+1,
tom thomas_guerin1985_chez_hotmail.com a écrit :

soleil

Soleil



Un Soleil s'est couché dans une ruelle étroite.
Un homme regarde, ?City Sunset? dans son crâne.
Et sur son échine, une clarté s'étale,
Plate elle aspire son râle d'humain térrifié.
Il est bouche bée, cette grille est horrible !
Elle aspire, d'un souffle continu, sa cible :
L'ombre de l'homme térrifié.

Le Soleil est sombre dérrière l'humain de somme.
La clarté sur son épaule s'éparpille, puis se fond, métallique, en une grille.
Les pavés, eux, sont immortels et immobiles.

L'homme marche, et regrette.
Les ?Flash Back? cachés dans sa mémoire, il marche.

?City Sunset?
Il a eu peur des chiens galeux, des rats et des loups noirs
Aux yeux rouges. Ils étaient des centaines et des centaines.
N' a-t-il pas vu le Sublime sur ces poils crasseux ?
Pourtant, il est heureux, car il marche.

?Flash Back?
Il a aperçu l'Arche, un Soleil flottant en son milieu.
Clarté tout autour et Grille au sol.
Mais son ombre s'est attaché à l'homme illuminé, le rendant obscure.
Impure, il courre, avec son ombre sur ses épaules.

Le jour ce lève sur la ville maintenant, et lui, du haut de la colline,
Pavée d'étroites ruelles, admire cette lumiére carnivore.
Il courre à sa rencontre, rassurante.
Les usines fument.
Les voitures roulent.
Les bars sont bruyants.
Un Soleil est mort, là haut, sur la Colline.

Croyons au Phénix !
Je peux sentir vibrer ses plumes.
Il est Lune, il a froid.
?Flash Back? dans une ruelle étroite.





RépondreRépondre en citant

Retour au forum "Forum - Beat Whisky & po"