Le 29 Dec 2011 à 01:12 GMT+1, Magaloche a écrit :

Nouvelle sensuelle 4

Il souleva ma jambe gauche sur son épaule et m’emplit de toute sa force. J’eus vaguement conscience de crier le bien que cette intrusion me fit. John avait fermé les yeux pour mieux savourer notre union après des mois de séparation. Je le regardai, le trouvai beau dans son plaisir et ne doutai pas qu’il était et serait l’homme de ma vie à jamais. Je fermai les yeux à mon tour, serrant les dents, submergée par tant de bonheur et ondulai des hanches. Il me besogna plus fort en réponse et accéléra le tempo, ses ruées plus sèches et plus profondes. Je gémis de plaisir et enfonçai les ongles dans son cuir chevelu. John mordit mes seins, en suça les pointes et rabattit ma jambe de sorte que je pus l’encercler, l’emprisonner de tous mes membres pendant qu’il me rendait heureuse. Aussi longtemps que nous aurions voulu prolonger ces retrouvailles, la passion nous envahit : les muscles tétanisés, son phallus profondément ancré en moi, mes doigts crispés sur ses merveilleuses fesses émouvantes, mes jambes nouées sur sa taille, ses lèvres cajolant ma poitrine. Un tremblement nous surprit en même temps, spectateur de nos cris éperdus. Il se déversait en moi longuement, agité de soubresauts. Il me serrait fort, refusant de me laisser partir.
« Je t’aime. Je suis désolé. Plus jamais. A tes côtés. Pour toujours. Pardonne-moi. S’il te plaît. Je t’aime. »
Je l’entendis psalmodier ces murmures, incohérent, fébrile. Il s’endormit dans mes bras. Un sourire apaisé retroussait ses lèvres.

FIN

RépondreRépondre en citant

Retour au forum "Forum - Beat Whisky & po"